INSA Euro-Méditerranée : de nouvelles formes de partenariats universitaires

INSA Euro-Méditerranée : de nouvelles formes de partenariats universitaires

La première école d’ingénieurs de dimension euro-méditerrannéenne existe depuis la rentrée 2015 au Maroc. Fruit de la collaboration entre le Groupe INSA et l’Université Euro-Méditérannéenne de Fès, l'établissement est le premier INSA International du Groupe. Interview avec Sonia Delmas Ben Dhia, Directrice de l’ INSA Euro-Méditerranée. 
  • Revue L’Etudiant Marocain : Comment est venue l’idée d’un partenariat entre le Groupe INSA et l’Université Euro-Méditerranéenne de Fès (UEMF).
Le projet de création de l’INSA Euro-Méditerranée est né de la rencontre en juillet 2012 à Paris des deux Ministres de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche marocain et français, Monsieur le Ministre Daoudi et Madame la Ministre Fioraso, et de leur vision stratégique des relations entre deux grands pays étroitement liés sur le plan historique, économique et sociétal, partageant les mêmes valeurs de développement de nouvelles formes de partenariat universitaire. L’INSA Euro-Méditerranée, projet emblématique de la coopération entre le Maroc et la France dans le domaine de l’enseignement supérieur et de la recherche, s’est structuré autour de son ambition euro-méditerranéenne. Son nom en témoigne, tout comme son intégration au coeur de l’Université Euro-Méditerranéenne de Fès(UEMF),établissement d'enseignement supérieur et de recherche ayant pour mission la promotion du dialogue, de l’échange et du partenariat dans la région euro-méditerranéenne et labellisé par l’Union pour la Méditerranée (UPM) avec le soutien des 43 états membres.
  • Votre objectif est-il d’accompagner le Maroc dans son ambition de devenir un hub régional pour l’enseignement supérieur ?
L’INSA Euro-Méditerranée, adossé à l’Université Euro-Méditerranéenne de Fès, constitue le premier institut euro-méditerranéen de formation d’ingénieurs multiculturel et multilingue soutenu par plusieurs pays du pourtour méditerranéen membre du Dialogue « 5+5 ». Cet institut a la particularité d’être au cœur d’un consortium d’universités et d’instituts de renom du Maroc, de la France et de pays partenaires (Espagne, Italie, Portugal).De par sa position géographique et son implantation au cœur de l’UEMF, de par ses partenariats académiques et industriels, de par l’origine internationale de ses étudiants et de son corps enseignants, l’INSA Euro-Méditerranée se veut être résolument ouvert sur le monde.
  • Quel est le profil des étudiants que vous ciblez et quelles sont les modalités d’admission ?
Nous attendons des étudiants du monde entier ouverts à relever des défis dans un monde complexe et multiculturel. La répartition visée est de :
  • 70 % d’étudiants marocains ;
  • 10 % d’étudiants de l’espace Maghreb et d’Afrique subsaharienne ;
  • 10 % d’étudiants de l’espace européen ;
  • 10 % d’étudiants du reste du Monde.
Le recrutement des étudiants se fait de manière continue tout au long du cursus entre la 1ère et la 4èmeannée. Il est commun au niveau du Groupe INSA et géré par le Service des Admissions du Groupe INSA.Trois niveaux de recrutement sont attendus pour la rentrée 2016 (inscription entre le 20 janvier et le 20 mars) :
  • En 1ère année à l’INSA Euro-Méditerranée à Fès (bacheliers scientifiques)
  • En 2ème année à l’INSA Euro-Méditerranée à Fès (titulaires d’un bac+1 scientifique)
  • En 3ème année, à l’INSA Euro-Méditerranée en mobilité de 12 mois dans un INSA de France (titulaires d’un bac+2 scientifique)
  • Quels sont les principales filières et les diplômes qu’offre votre établissement?
L’INSA Euro-Méditerranée, par ses choix de formation notamment en Génie Mécanique et Energétique, en Génie Electrique et en Systèmes d’Information et de Communication, s’inscrit dans une approche stratégique afin de contribuer aux grands enjeux sociétaux, en particulier en matière d’énergie et de développement durable, de numérique et d’accès aux technologies de l’information et de la communication, de transport et de mobilité…
  • Proposez-vous des programmes de formation continue destinés aux cadres en exercice ?
La Formation Continue qualifiante sera développée dès la rentrée de septembre 2016, notamment autour de domaines comme le big data et les objets et systèmes connectés. Un dossier d’IDEFI-N sur ce dernier thème est porté par le Groupe INSA incluant l’INSA Euro-Méditerranée.
  • Au niveau des programmes pédagogiques, y a-t-il une différence avec les INSA de France ?
Le groupe INSA et l’Université Euro-Méditerranéenne de Fès (UEMF) ont œuvré ensemble pour créer un modèle unique en son genre implanté à Fès. L’INSA Euro-Méditerranée a pour ambition  de former des ingénieurs reconnus pour leurs compétences techniques, scientifiques et managériales développées dans des contextes de travail complexes, multiculturels et multilinguistiques. Le projet de formation, nativement international, est aligné sur les processus d’harmonisation des cursus et satisfait aux exigences des standards internationaux. Une importance particulière est accordée aux sciences humaines et sociales : Langues vivantes ; sciences économiques, humaines et sociales ; histoire, culture et patrimoine euro-méditerranéens, connaissance de l’entreprise, aptitude à communiquer... occupent une place de choix dans le programme. L’INSA Euro-Méditerranée mise sur une pédagogie plurielle et hybride mixant des enseignements théoriques sous forme de cours magistraux et des mises en pratique ou en situation. L’apprentissage par problème et par projet est présent tout au long du cursus. Les étudiants sont par ailleurs en immersion totale dans un environnement numérique.
  • Comment est composé votre corps professoral ?
Le corps professoral est composé d’enseignants chercheurs de l’UEMF, des différents INSA en France et des universités partenaires membres du consortium EuroMedTech.
  • Quel est le statut des diplômes que vous délivrez?
L’INSA Euro-Méditerranée est habilité par l’Etat Marocain à délivrer chaque année des diplômes d’ingénieur dans les 3 filières de formation d’ingénieur : génie mécanique et énergétique, génie électrique et génie des systèmes d’Information et de Communication. Ces diplômes d’Ingénieur sont également reconnus par l’Etat Français.
  • Concernant la mobilité des étudiants, des programmes d’échange sont-ils prévus pendant le cursus?
La mobilité est au cœur du projet de construction de l’INSA Euro-Méditerranée: mobilité dans les différents pays de la zone concernée, mobilité académique et mobilité en entreprises. Au cours de leur cursus, les étudiants auront l’opportunité d’organiser leurs 18 mois de mobilité dans deux pays étrangers dont au moins un en Europe. La troisième année de formation est intégralement réalisée chez un des membres du consortium, partenaires de l’INSA Euro-Méditerranée dont les INSA en France. La deuxième période de mobilité à l’international, effectuée dans un pays différent de la 3ème année, peut être réalisée soit dans le cadre du semestre académique de 5ème année, soit durant le stage de fin d’étude.
  • Quel est le montant des frais de scolarité ?
Les frais de scolarités sont fixés à 70 000 dirhams par an. Tous les étudiants des pays membres de l’Union pour la Méditerranée et des pays de l’Afrique subsaharienne obtiennent une bourse de 15 000 dirhams par an durant les 3 premières années du cursus. Les frais de scolarité sont alors ramenés à 55 000 dirhams par an. Nous attribuons également des bourses de mérite sur critères sociaux et dossier académique ainsi que des bourses d’excellence sur dossier académique. Ces bourses peuvent couvrir 20 %, 50 % ou 100 % des frais de scolarité.