Finir ses études sans le bac ? C’est possible !

Finir ses études sans le bac ? C’est possible !

On a tendance à penser que le baccalauréat est la seule clé qui permet de passer aux grandes études et de mettre toutes les chances de son coté pour une vie d’adulte épanouie. Cette idée est discutable puisque, même sans ce fameux diplôme, il est possible de poursuivre ses études dans le public à travers l’OFPPT, ou dans les établissements privés.

  • L’OFFICE DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET LA PROMOTION DU TRAVAIL (OFPPT)
  • La formation professionnelle n’est plus une option dévalorisante. Elle permet, au bout de deux années, de décrocher un diplôme de technicien. Après leur formation, les techniciens ont la possibilité de poursuivre leurs études. L’enseignement professionnel propose plusieurs filières dont l’informatique, la gestion, le web design, l’audiovisuel, l’électricité, la comptabilité, la mécanique et l’aéronautique. Ce choix des filières se fait sur la base de la branche (scientifique ou littéraire) de la formation initiale suivie par l’élève. Le réseau de l’OFPPT permet d’apprendre un métier et accroître ses chances d’intégrer le marché de l’emploi puisque les formations dispensées par les établissements de l’OFPPT ont l’avantage de suivre les tendances de l’employabilité dans chaque secteur. Ces formations professionnelles connaissent une attractivité grandissante. Aux guichets de l’OFPPT, la pression de la demande est au maximum : on compte jusqu’à 9 candidatures pour une place disponible. Pour les inscriptions, consultez le site http://www.inscription-ofppt.ma/ pour retrouver toute l’information sur les filières de formation dispensées à l'OFPPT, les conditions d'accès à ces filières, et les modalités de sélection des candidats. Ce site permet la préinscription en ligne des candidats pour les filières de niveau "Technicien" (Niveau Bac).
  • LES ETABLISSEMENTS PRIVES
    • DIPLOME DE TECHNICIEN
    Plusieurs filières sont proposées par les établissements privés, qui préparent le diplôme de technicien, sur une durée de 20 mois. Cependant, pour y accéder, il faut s’acquitter de frais annuels qui varient selon l’école et la formation souhaitées. L’admission à ces écoles se fait sur études de dossier (relevés de notes), un test d’accès suivit d’un entretien. Les filières les plus en vue sont la gestion, le commerce et l’informatique.
    • DIPLOME D’ACCES AUX ETUDES UNIVERSITAIRES (DAEU)
    Une dernière option, quand on n’a pas eu son Bac, est la possibilité de décrocher un diplôme d’accès aux études universitaires (DAEU), à partir du Maroc. Ce diplôme, équivalent officiel du bac français, permet d’intégrer les Universités françaises et canadiennes, ou tout autre établissement de pays (sauf le Maroc) qui reconnaissent le Bac Français. Le DAEU dure un an et existe en deux types : Le type A (Lettres et Economie) et le type B (Sciences). Plusieurs filières sont disponibles : lettres, langues, sciences humaines, économie et gestion, sciences et technologies, activités physiques et sportives, médecine, pharmacie et paramédical. Parmi les établissements qui le proposent, citons : Groupe EFET, IMBT, Académie de Sherbrooke, EMSET-P ou encore ESG. Le coût de la formation est relatif aux écoles et tourne autour des 30 000 Dhs /an (frais d’inscription et frais de scolarité compris). Conditions d’accès au DAEU : Il faut avoir interrompu ses études initiales depuis deux ans et avoir au maximum 30 ans au 1er octobre de l’année de l’examen, ou au minimum 19 ans (si vous avez travaillé pendant deux ans).