Le jeune inventeur, Ahmed Zahlan, nous raconte son passage glorieux à « Stars of Science »

Le jeune inventeur, Ahmed Zahlan, nous raconte son passage glorieux à « Stars of Science »

Inconnu du grand public, il y a à peine quelques semaines, Ahmed Zahlan est aujourd’hui une star d’un genre particulier ; la science. Sa sélection dans le Top 9 des innovateurs arabes par le jury de la célèbre émission « Stars of Science » en a fait l’idole des jeunes. Qui est cet inventeur et comment a-t-il vécu l’expérience de « Stars of Science » ?

Qui est tout d’abord Ahmed Zahlan ? 

Je suis un jeune étudiant à l'ENSA Hoceima, en deuxième année du cycle d’ingénieur en Génie Informatique, ainsi que coordinateur régional de la région nord à l’association Great Debaters Morocco. Passionné par le débat, l’innovation, l’organisation des évènements et les voyages. Atteint de maladie cœliaque, j’ai souffert énormément au début de ma formation supérieure, d’autant plus que j’ai quitté ma ville natale, Marrakech. Je ne savais pas comment faire la différence entre un plat qui contient du gluten et un autre «gluten-free ».  J’ai pense à quelque chose de portable qui permet de faire la distinction. Je me suis inspiré d’un détecteur de glucose dans une publicité mais c’était par contact. J’ai commencé alors mes recherches pour concrétiser le concept, et j’ai postulé pour pas mal de compétitions mais je n’ai pas eu de retour, jusqu’au jour où j’ai reçu l’appel de « Stars of science » pour présenter l’idée.

Qu’est-ce qui a motivé votre participation à la saison 10 de « Stars of science » ?

« Stars of science » est un rêve pour tout porteur d’idée au monde arabe, je regardais cette émission depuis l’âge de 13 ans, j’ai postulé à ce programme lors des tous derniers jours avant la date limite.   Après avoir reçu l’appel m’invitant au casting pour présenter mon idée devant les meilleurs jurys de la science au monde arabe, j’étais à la fois heureux et choqué.

Devant les jurys, j’ai expliqué l’idée d’un détecteur qui travaille avec des ondes infrarouge sans aucun contact avec le produit ciblé. Durant le casting, j’ai reçu deux votes positifs qui m’ont donné le passeport pour l’étape du Majlis qui regroupait 21 des meilleurs innovateurs. Lors des résultats de la section biomédicale, Dr. Fouad  m’a annoncé parmi le Top 9, je me suis fendu en larmes et c’était une joie inoubliable !

Pouvez-vous nous parler un peu plus en détail de votre invention ? 

L’appareil est un détecteur de gluten portable qui peut détecter le gluten dans les aliments sans prélever d’échantillon. Il le fait par une méthode non chimique. Mon idée est de protéger les patients atteints de la maladie cœliaque contre l’exposition aux aliments contenant du gluten, de limiter la contamination et ne pas nuire à la production d’un échantillon d’aliments. Cette invention présente les avantages d’une analyse rapide avec des résultats instantanés, d’un produit économique et sans bruit. 

Qui sont les utilisateurs potentiels de votre détecteur de gluten ?

 Il y a une hausse du nombre de personnes qui souffrent de la maladie cœliaque,  1 à 6 % selon les études. Ces personnes  doivent éviter les aliments qui contiennent du gluten, sachant que ce ne sont pas tous les emballages d’aliments ou les menus de restaurants qui partagent explicitement cette information ou qui reconnaissent la possibilité de contamination par le gluten. La capacité de détecter le gluten d’une manière non destructive qui ne nécessite pas l’utilisation d’un produit chimique est une méthode efficace, rapide et portable. 

Après la reconnaissance scientifique de votre invention, irez-vous jusqu’à sa commercialisation ?

Pour l’instant, mon testeur n’est pas prêt pour atterrir sur le marché. Ceci dit, j’ai commencé ce parcours que pour aller jusqu’au bout. Après le programme, j’ai  reçu des messages d’encouragement m’incitant à terminer le projet et le mettre sur le marché le plus tôt possible en raison du vrai besoin des cœliaques.

Aujourd’hui, vous êtes parmi les 9 meilleurs inventeurs du monde arabe, est-ce que cette distinction a changé quelque chose dans votre quotidien ?

Après le programme, j’ai commencé à avoir deux « métiers », étudiant et futur entrepreneur. Concilier les deux n’est guère facile ! Maintenant, j’essaie de chercher l’équilibre entre mes études et l’entreprenariat.

Quel mot avez-vous envie d’adresser aux jeunes qui sont passionnés d’inventions ?

Je vous conseille de mettre votre rêve devant vos yeux et de s’y attacher. Rien n’est impossible, ne laissez aucune personne vous empêcher d’y aboutir, ne restez jamais les mains croisées et commencez à penser « out of the box ».

À propos de Stars of Science

Stars of Science, est la première émission du monde arabe dédiée aux entrepreneurs dans le domaine des sciences et des technologies, initiée par la Fondation du Qatar. Créé en 2008 pour inspirer toute une génération, l’émission offre à la jeunesse du monde arabe les outils pour développer des solutions créatives aux problèmes de la région à travers la science, la technologie et l'innovation. 

Célébrant une décennie d'innovation arabe, Stars of Science s'est avéré être un catalyseur positif du changement scientifique et technologique, au-delà de ses diffusions et de sa présence sur les réseaux sociaux, suivis par 2,5 millions de personnes. Son réseau d'anciens candidats, composé de 131 personnes provenant de 18 pays arabes, n'a cessé de se renforcer ; ils ont collecté par eux-mêmes plus de 14 millions de dollars américains à travers leurs activités, subventions et financement participatif. En plus d'avoir remporté des centaines de prix, ils ont également créé des emplois et des entreprises, donné des conférences, construit des écoles et inspiré toute une génération.

Au cours d'un processus de 10 semaines, un jury d'experts évalue et élimine les candidats parmi les neuf en lice lors des épisodes de prototypage et de validation. Seuls quatre finalistes participeront à la finale pour remporter une part de 600 000 dollars américains qui leur permettra de financer le lancement de leur projet. La part de chacun sera déterminée en fonction de la note attribuée par le jury et le vote en ligne du public.