L’admission à l’université est conditionnée par les résultats de l’étudiant au Tawjihi (diplôme de fin d’études secondaires).
La moyenne minimale, permettant d’accéder aux universités publiques, varie chaque année selon les disciplines et tourne autour de 70%. Pour les universités privées, cette moyenne tourne autour de 60%. Le plus souvent, les meilleurs élèves sont orientés vers les filières scientifiques. Les bacheliers en mesure de postuler dans une université publique ne choisissent pas pour autant l’établissement dans lequel ils souhaitent s’inscrire.

Les candidatures sont en effet soumises à un Comité d’admission (« commission d’harmonisation des admissions ») émanation du Haut Conseil pour l’éducation supérieure. Cette commission s’assure qu’un étudiant n’est pas admis dans plus d’une université et plus d’une filière en même temps. L’admission à l’université publique est soumise à un système de quotas qui réserve environ 45% des places offertes par les établissements publics à certaines catégories d’étudiants, notamment les étudiants originaires des « zones les moins privilégiées » du pays (tribus bédouines du nord et du sud, camps palestiniens) ainsi que les étudiants issus de l’enseignement secondaire technique.

Etudiez en Jordanie

Vous souhaitez etudiez en Jordanie ?
Remplissez le formulaire ci-dessous, l'équipe Educalist vous recontactera.