Formation professionnelle : Amzazi annonce la création des “Cités des Métiers et des Compétences”

Formation professionnelle : Amzazi annonce la création des “Cités des Métiers et des Compétences”

La Feuille de Route relative au développement de la formation professionnelle, présentée jeudi au Palais Royal à Rabat, lors d’une séance présidée par Sa Majesté le Roi Mohammed VI, constitue un “grand projet” visant à mettre en place des centres de nouvelle génération dans le domaine de la formation professionnelle, a indiqué le Ministre de l’Éducation nationale, de la Formation professionnelle, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Said Amzazi.

Dans une déclaration à la presse à l’issue de cette séance, M. Amzazi a indiqué que le projet de création des “Cités des Métiers et des Compétences” est un grand projet consistant à mettre en place des centres de nouvelle génération, qui vont être déployés dans toutes les régions du Royaume en fonction des spécificités et des potentialités de chaque région.

Ainsi, le digital/offshoring par exemple, qui est un secteur performant, a expliqué le ministre, va être généralisé dans toutes les régions du Royaume, donnant l’occasion aux jeunes d’avoir des qualifications qui faciliteront leur insertion professionnelle. L’intelligence artificielle, quant à elle, va démarrer à Casablanca et à Rabat comme premières régions, avant d’être également déployée ailleurs, a poursuivi le ministre, ajoutant que le secteur agricole et industriel s’élargira à toutes les régions où il y a eu un potentiel agricole et industriel important.

Concernant le secteur de la santé, a-t-il fait savoir, celui-ci s’étendra aux régions où un centre hospitalier universitaire existe déjà, ou est en cours de construction, notant qu’il s’agit, en première phase, des régions de Laâyoune-Sakia Al Hamra, Souss-Massa-Draâ ou encore Tanger-Tétouan-Al Hoceima.

Pour l’industrie navale, il y aura un emplacement d’Agadir à Souss-Massa, a affirmé M. Amzazi, précisant que SM le Roi a “demandé le développement d’un autre emplacement dans la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima”.

M. Amzazi a rappelé, à cette occasion, que cette feuille de route, qui traduit les directives royales contenues dans les discours de SM le Roi du 20 août et de l’ouverture de la première session de la 3ème année législative de la 10ème législature, intègre d’autres actions. D’abord la mise à niveau de la formation professionnelle existante à travers la restructuration des filières et des métiers, mais aussi l’adoption d’une démarche pédagogique via l’approche par compétences, la formation en milieu professionnel, l’implication des professions dans la formation et l’adoption des compétences transversales des langues et de l’entrepreneuriat, a-t-il enchaîné, notant qu’il est également question de mettre en place des programmes dédiés aux jeunes qui travaillent dans l’informel pour les accompagner, les aidant “à mieux se structurer et mieux les qualifier pour qu’ils soient dans le formel”.

Par ailleurs, cette feuille de route intègre aussi “la mise en place d’un système actif d’orientation précoce” pour que le choix vers la formation professionnelle “ne soit plus un choix par défaut ou un choix d’échec, mais plutôt un choix déterminé sur les capacités de chaque stagiaire”, selon M. Amzazi.

Source : MAP.